Discussion entre deux jihadistes 2/2

Reda se réveille en sursaut. Il est en sueur.
Mahdi (inquiet) : Qu’est ce qu’il y a?
Reda. J’ai fait un cauchemar.
Mahdi : J’connais. Ça m’arrivait souvent. Surtout quand j’m’enfilais trop d’boudin avant d’me coucher.
Reda (choqué) : Tu mangeais du boudin?
Mahdi : Que le samedi.
Reda : Le porc, c’est haram !
Mahdi : Le samedi, c’est Shabatte.
Reda (choqué) : Shabatte? C’est juif!
Mahdi : T’es sur? C’est pas le vendredi? Le truc avec le poisson?
Reda (tombant des nues) : mais non, ça, c’est les cathos.
Mahdi (gêné) : J’me disais bien que mon bouquin d’prière il ne collait pas avec ce que disait l’mufti. (se reprenant ) : En tout cas, le boudin avant de se coucher, ça file des cauchemars.
Reda interloqué et se ressaisissant : Forcément, c’est trop lourd. Tu l’digères mal.
Mahdi : Y a pas d’boudin ici. Pourquoi ta rêvée d’quoi?
Reda : Que j’me f’sais péter dans un attentat-suicide. Et quand j’arrive au paradis, y a 71 vierges.
Mahdi. Et alors?
Reda : Pas 72 ! 71 vierges.
Mahdi : t’es sur?
Reda : Oui, forcément j’recompte. Y en a bien 71.
Mahdi : Une de plus ou une de moins…
Reda : Dans le Coran, c’est 72. Alors, j’suis déçu. J’me demande c’qu’elle fout la 72em
Mahdi : C’est peut-être pas la 72em qu’il te manque. Mais la 54em, la 3em ou là 44em. Va savoir…
Reda : T’être. Je n’en ai pas 72….
Madhi (fait une moue) : Y a pas l’compte.
Reda: Puis, les vierges, elles ont toute le visage de ma mère.
Mahdi : Quand j’mangeais du boudin, ça m’portait sur l’estomac. J’avais mal alors j’pensais à ma mère.
Reda (énervé) : Y a pas d’boudin dans mon histoire.
Mahdi (enjoué) : C’était peut-être un rêve promontoire !
Reda (blasé) : j’fais des efforts, mais j’me demande si ça sert à quelque chose.
Mahdi : Mais si : promontoire! Tu rêves d’un truc, par exemple que tu vas manger du boudin. Puis le lendemain, à table, on t’apporte un beau gros boudin blanc charcutier haché de viande blanche, cuite, fourré dans un bon gros boyau d’cochon.
Reda (comprenant) : Ah ! Prémonitoire. Mahdi : c’est bien c’que j’dis : promontoire.
Reda : Non.
Mahdi : Bon ton rêve, moi j’dis qu’ta mère, elle veut manger du boudin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s