Musique du Vendredi 10 juillet 2020

J’ai découvert Los Coast la semaine dernière dans un featuring avec Galby Clark Jr, A change is donna come. J’ai écouté leur discographie dans la foulée.

Et j’ai découvert une pépite. Le groupe incorpore une gamme éclectique d’influence jazz, soul, rock et punk sur des airs facile à aimer et difficile à catégoriser. Il y a un peu de Curtis Mayfield chez eux.

Il y a Monsters, un titre entrainant et joyeux, sorte de ping pong funk. Battles, plus garage-band protéiforme à la Curtis Harding. Masquarade, un titre blues bumpy comme on dit dans le milieu.

Et mon préféré : Chesepeake, un titre folk progressiste.

Iron Maiden, c’est avant tout Bruce Dickinson : une sorte de génie.

Avec Bruce Dickinson aux commandes, Iron Maiden est devenu un des groupes de heavy metal les plus célèbres au monde. Mais le chanteur est aussi pilote de ligne, entrepreneur dans l’aéronautique, écrivain à succès et champion d’escrime.

A la fin d’Iron Maiden, Bruce (il faut croire que j’ai un truc avec les Bruce) a créé un groupe : Skunkworks. Les musiciens étaient plus jeunes que lui et ils ont fini par se dissoudre. A ce moment là, le chanteur a pensé devenir magasinier, acteur ou conducteur de métro sur la Metropolitan lines.

Bruce Dickinson est un touche-à-tout, un homme orchestre. Il s’est même lancé dans l’écriture d’un livre (un succès évidemment) que j’ai beaucoup apprécié : « A quoi sert ce bouton? ». On peut le lire ici.

Pour ceux qui n’aiment pas le rock bruyant, il y a une version acoustique de Tears of the Dragon ici.

Jonsi, c’est le chanteur génial de Sigur Ros, un groupe islandais qui n’a rien à envier à Bjork.

Cela fait 7 ans que le groupe n’a rien sorti. Jusqu’à la semaine dernière.

Sur Swill, Jonsi associe le sens mystique et habituel de la progression rythmique de Sigur Ros à des sons de synthé striés et à des tambours électroniques explosifs. C’est beau et désorientant.





C’est une histoire de famille.

David Gilmour vient de sortir avec Romany, sa fille harpiste, et sa femme, l’auteur et parolier Polly Samson.

Yes, I have Ghosts. C’est le premier titre du guitariste de Pink Floyd en cinq ans. La chanson faisait auparavant partie de la version du livre audio du dernier roman de Samson, A Theatre for Dreamers.

Avec le confinement, Gilmour n’a pas pu prendre ses choristes habituels. Il a donc demandé à sa fille de jouer les remplacer.

« La solution était là et je ne pourrais pas être plus heureux avec la façon dont la voix de Romany se confond avec la mienne et son magnifique jeu de la harpe a été une autre révélation ».





Jungle, c’est un morceau à part. Un rock alternatif « saturé », une chanson électronique et un rap, le tout enroulé dans une ceinture bluesy. Le rythme de la batterie rappelle « We Will Rock You » de Queen’s.

Jamie N Commons pose sa voix grave et éraillée sur la deuxième partie.

Il a fait de très bon morceaux comme the preacher ou le superbe Glory avant de se perdre dans de la pop merdique.

Si les Anglais ont Dickinson, les Américain Springsteen, nous on a CharlElie (son prénom est un assemblage de deux de ces grands-pères – Charles et Elie).

Depuis une trentaine d’années, il promène son blues poétique et drôle à travers le monde. Comme si il fuyait la France et ses raccourcis faciles. Musicien? Oui. Mais pas que. Il est également peintre, photographe, sculpteur et écrivain.

Sa thèse de fin d’études aux Beaux-Arts portait sur le thème de la polymorphie de l’esprit…

Brittany Howard est une chanteuse / musicienne américaine âgée de trente et un ans. On l’a connu en 2012 avec le premier album de son groupe, Alabama Shakes (« Boys & Girls »), un disque puissant, inspiré par le meilleur de la Soul, du Rythm & Blues et du Rock du sud des Etats-Unis.

Puis, elle a pris son envole. Le fameux virage du disque solo. Il s’appelle « Jaime ».

C’est un disque introspectif dans lequel Brittany Howard parle de l’amour et des haines qu’elle a vécu, raconte quelques secrets, ses tourments, ses questionnements et son rapport à la société, à l’identité, la sexualité. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s