Musique – Vendredi 3 juillet 2020

Si je ne devais garder qu’une émission dans le PAF aujourd’hui, ça serait Taratata. L’émission a été créée par Nagui en 1993.

Machoire carrée, tatouages omniprésents, voix corsée… Beth Hart a commencé le piano à l’âge de 4 ans après avoir entendu du Beethoven dans une pub TV. Elle a débuté dans des clubs miteux de Los Angeles. Beth a quelque chose d’Etta James, les mêmes addictions : la drogue, l’alcool. Parfait pour son jazz et son blues… Pour Beth, ses chansons sont sa thérapie. On lit en elle comme dans un livre ouvert.

Pas étonnant que cette écorchée vive ait repris Tom Waits.

Jacob Banks est le fils d’une infirmière et d’un fermier nigérians immigrés à Birmingham alors qu’il avait 13 ans. Un jour, il se fait cambrioler. Il ne lui reste plus qu’une guitare décorative accrochée au mur. Il s’en empare. C’est le début de la musique. Il abandonne ses études d’ingénieur pour suivre son inspiration.

Jacob Banks possède une voix blues et rugueuse qu’il fait surfer entre la soul et le hip hop. Ses compositions sont d’une grande modernité.

Walk on the Wild Side… un classique ! C’est LE morceau qui a fait connaitre Lou Reed. Le rock et le sexe, c’est une vieille histoire.

Ce titre est le seul véritable succès commercial du vieux Lou. Le titre est sorti en 1972. Il a été produit David Bowie et Mick Ronson (un génie), qui eux non plus n’étaient pas des novices en matière de gaudriole. Bowie a brillamment mixé le titre alors que Ronson a eu l’idée géniale des cordes suspendues sur une seule note aiguë pendant toute la fin du morceau.

Walk On The Wild Side, c’est : « Tu Montes Chéri ? », mais en plus imagé : « Fais quelque chose de dingue, Encanaille-toi, quelque chose dans le genre. » Ben oui, c’est le langage des prostituées avec leurs clients. Le ton est donné !

Taratata nous a offert une version originale ainsi qu’une reprise de Moby et Selah Sue (quelle voix !)

Vous connaissez Joss Stone?

C’est une chanteuse de jazz anglaise. Elle a arrêté l’école quand elle avait 16 ans car elle était dyslexique. En 2011, elle a fait partie du groupe de Mick Jagger, Superheavy.

Je voulais intégrer cette reprise de « Crazy » de Gnarls Barley. Mais Taratata ne s’intègre pas à WordPress. Puis j’ai cherché une version live de Governmentalist (mon morceau préféré – (Don’t you dare) / Interrupt the White House ball (We’re living scared) / It’s in foreign fields the soldiers fall /Ooh, ooh, ooh, la, la, la /Snatch ’em in their prime) où elle chante avec Nas. Mais ça n’existe pas…

Heureusement qu’il existe cette version de Here comes the rain again. Et là, on tombe amoureux.

Coolio est un rappeur américain qui s’est fait connaitre grâce à UN morceau de rap : Gangster Paradise. Le titre commence par une phrase du psaume 23;4 de la bible : « quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort » et la chorale enchaine sur « Je regarde ma vie/ et je réalise qu’il n’en reste rien ».

Coolio dresse une critique de la violence et de la tragédie d’une vie de « gansta« , ces gangsters des quartiers souvent liés au monde du rap.

Un morceau devenu un classique qui fait parti des titres « fondateurs » du rap US.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s